LUXEMBOURG. Centre d’enrolement Forcé

D'octobre à décembre 2012, au Centre de Documentation et de Recherche sur l’Enrôlement Forcé (CDREF), ou ancienne gare Hollerich, l’exposition intitulée “Mémoires des départs-départs des mémoires".


Une exposition pour questionner la position de témoin des départs et la responsabilité des hommes témoins de l’Histoire, interrogeant aussi les retours et les traces indélébiles laissées par le drame chez les survivants, les descendants et pour l’Humanité toute entière.

Des portraits de résistants (comme Arthur Haulot et Robert Krieps), de victimes juives (comme Alfred Oppenheimer, Gerd Klestadt, Madeleine Weiss-Bauler) et de victimes enrolées de force (Koob Nikki) ont été réalisés spécialement pour cette exposition. Gerd Klestadt est présent au vernissage.

LES PHOTOS DE L'EXPOSITION