PARIS (75009). Mairie du 9

Du 16 avril au 2 mai 2015, dans les Salons Aguado de la Mairie du 9e à Paris,  l’exposition « Témoigner de ces vies » mémoire partagée des génocides des Arméniens, de la Shoah et des Tutsi (et du génocide des tsiganes sous le nazisme) ouvre la programmation «Mémoire Paris Neuf» dans le cadre de la mission Mémoire de la Mairie du 9e.


Elle est intégrée dans le programme des manifestations en Ile de France du centenaire du génocide arménien 1915-201. Elle sera également l’objet d’un parcours pédagogique auprès des établissements scolaires du 9e.

Jeudi 22 avril à 18 h30: grande soirée vernissage en présence d'Europe de la mémoire, du maire Madame Delphine Burkli et d'Alexis Govciyan premier maire adjoint, ainsi que de survivants de la Shoah : Leo Klein, Yvette Lévy, Paul Schaffer, d’enfants de survivants : les fils du rabbin Kaplan et la fille de Rafael Ouhioun, de Arsène Tchakarian, rescapé arménien, dernier survivant du groupe Manouchian et du cinéaste Jacques Kebadian, descendant des rescapés arméniens, auteur de films documentaires sur le génocide arménien.

C'est une exposition de toiles et céramiques mémoire de la Shoah, ainsi que 30 nouvelles toiles mémoire du génocide des Arméniens, associée au 30 toiles mémoire du génocide des Tutsi au Rwanda déjà exposées en 2014 pour la 20ème commémoration au Conseil de l'Europe.

Un catalogue des œuvres mémoire du génocide arménien, accompagné de textes, a été réalisé par l’artiste et imprimé par la mairie du 9. 

Une peinture contemporaine qui fait dialoguer entre eux les victimes des différents génocides et ceux qui surent rester Justes. On pourra y découvrir de nouveaux portraits de survivants parisiens qui ont témoigné publiquement en cette année 2015 pour les 70 ans de la libération des camps, des portraits pour immortaliser leur visage et leur message (comme Bertrand Hertz, Leo Klein, Georges Loinger, Henri Borlant, Ginette Kolinka, Haim Vidal Sephiha Paul Schaffer, Sarah Montard, Yvette Levy, Marcelline Loridans Ivens, Raphael Esrail, Milos Adoner, Jules Fainsang). Ils se retrouvent au coté d’autres portraits de survivants déjà exposés, comme Simone Polak, Simone Veil, Elie Wiesel, Noah Klieger, Serge Klarsfeld.

Bientôt les derniers témoins auront disparu et se posera la douloureuse question de la transmission après la disparition des derniers témoins directs.

LES PHOTOS DE L'EXPOSITION