2016 et 2017. SEMAINE DE LA MÉMOIRE. Dans le projet mémoire du Lycée Thierry Maulnier à Nice. Intervention et exposition.

Je suis invitée en 2016 et 2017, dans la Semaine de la Mémoire, de l’Engagement, de la citoyenneté et de la Solidarité Internationale sur le thème « Semer quelques graines pour qu’ils deviennent des citoyens actifs » organisée par le Lycée Thierry Maulnier à Nice. 

J'interviens vendredi, dans la table-ronde sur le thème : Art et Shoah-art et génocides. 

Mon exposition mémoire de la Shoah et des génocides "Portraits de femmes dans les génocides" est présentée aux élèves avec des visites que je commente en présence d'Evelyn Askolovitch, rescapée, déportée à l'age de 4 ans.


C'est la clôture d’un grand projet intitulé "semer quelques graines pour qu'ils deviennent des citoyens actifs" sur les trois génocides du 20ème siècle : le génocide arménien, la Shoah et le génocide au Rwanda. Il est mené par 25 élèves de 1ère STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), encadrés par 6 enseignantes : Annie-Claude Audibert (économie-gestion), Muriel Blanc (histoire-géographie), Claude Boutin (sciences de gestion), Bénédicte Gilardi (documentaliste), Dominique Lechifflart (lettres) et Elisabeth Masséna (anglais).

Des conférences se succèdent. Les conférenciers (journalistes, écrivains, sociologues, historiens, médecins, témoins et rescapés).

De nombreux intervenants sont présents : Marcel Kabanda président de l'association Ibuka, Pinar Selek, écrivain et sociologue, Hélios Azoulay, compositeur et écrivain, Janine Altounian, essayiste et traductrice, Gaudhiose Luhaye, chercheur en éthique à l'Université de Strasbourg, Beata Umubyeyi Mairesse, auteure franco-rwandaise, Raymond Kévorkian, historien du génocide arménien, Vincent Duclerc,inspecteur général de l’Education nationale et Professeur agrégé à l’EHESS, Richard Odier, président du Centre Wiesenthal en France, Jean-Christophe Klotz, journaliste cinéaste...

LES PHOTOS DU PROJET